Crédit photo FAV © : En mai 2017, dans les salons parisiens de la Fondation Varenne, l’Institut Universitaire Varenne et les Fondations Mukwege et Panzi institutionnalisaient leurs relations aux côtés de Béatrice Garrette (Fondation Pierre Fabre), Daniel Pouzadoux (Fondation Varenne), Jean-Pierre Massias (Institut Universitaire Varenne) et le docteur Denis Mukwege; debout, de gauche à droite, Jean-Luc Monchy (Milan Presse), Marie-Anne Denis (Milan Presse), Philippe Page (Fondation Varenne), Magalie Besse (Institut Universitaire Varenne), Esther Dinguemans (Fondation Mukwege) et Xavier Philippe (Juriste Université Aix-en-Provence).
sur-titre Fondation Varenne

Prix Nobel de la Paix 2018 au docteur Denis Mukwege La consécration de son combat

Publié le

La Fondation Varenne et l’Institut universitaire Varenne se réjouissent de la consécration du docteur Denis Mukwege Prix Nobel de la Paix pour le combat qu’il mène en République démocratique du Congo pour la reconstruction des femmes victimes de viols de guerre.

Grâce à l’action courageuse du docteur Denis Mukwege, gynécologue plus de 50 000 femmes victimes de viols de guerre ont été soignées dans son hôpital du nord Kiwu (Congo). La Fondation Varenne et l’Institut Universitaire Varenne soutiennent son combat avec d’autres partenaires (Fondation Pierre Fabre, Milan Presse (Groupe Bayard) afin de sensibiliser le jeune public européen et africain. Une convention autour de la thématique « Femmes et justice transitionnelle » a été signée à Paris, le 2 mai 2017, avec les différents instances et en présence du docteur Mukwege .

L’Interview réalisée par notre collaborateur Roland Duclos le 2 mai 2017