sur-titre Les jurys Varenne

Les jurys Varenne

Les jurés des prix Varenne ont donné le palmarès 2021. Ils récompensent des reportages d’immersion dans la vie locale, des enquêtes nationales au long cours, des regards d’exception sur l’actualité, et pour chaque prix les jurés ont été portés par de belles surprises.

Le jury presse magazine : de g à d, Serge Barbet (directeur délégué du CLEMI), Pauline Darvey (Le Parisien), Bernard Stéphan (ex Rédacteur en chef Groupe CentreFrance), Julie Lorimy (SEPM), Philippe Page et Pascal Couvry (agence Madame Bovary) et Virginie Lepetit Rédactrice en chef de Courrier International) © Fav

Les jurys des prix de la Fondation Varenne ont débattu du 13 au 17 décembre 2021 pour récompenser les meilleures productions journalistiques publiées ou diffusées entre septembre 2020 et septembre 2021.

455 candidats

Il s’agit d’un concours de référence, grand rendez-vous des médias depuis sa création en 1989. Très courus par la profession, les prix Varenne sont toujours un beau viatique mis en avant par les lauréats dans la suite de leur carrière.Cette année ce sont 455 candidats qui ont participé en concourant dans les sept catégories : PQR-PQD, PHR, PQN, Presse Magazine Nationale, Journalistes Reporters d’Images, Radio, Photo avec Canon.

Riches débats des jurys
Le jury presse quotidienne nationale (de g à d : Jean-Yves Vif, Pierre Petillault (AlliancePresse), Titiou Lecoq (journaliste-autrice) et Marc Bombarde (L’Équipe)

Parmi les membres des jurys, notamment, plusieurs noms de la presse comme Georges Malbrunot, grand reporter au Figaro, Virginie Lepetit, Rédactrice en chef du Courrier International, Claude Sérillon, journaliste de télévision et écrivain, Jean-Yves Vif, Rédacteur en chef honoraire de La Montagne, Christophe Tortora grand reporter à France-Télévision, Sophie Bécherel, journaliste à France-Inter, Titiou Lecoq, journaliste et autrice (notre photo), etc.

Cette année les jurys se sont réunis en présentiel (notre vidéo), ce qui n’avait pu être le cas en 2020 en raison des restrictions imposées par l’épidémie de Covid-19. Ce qui a permis des échanges parfois rudes mais toujours confraternels pour confronter les points de vue tant la qualité des reportages a souvent mis en difficulté les jurés pour départager les candidats. Non seulement il s’agit de repérer l’exception, mais aussi de prendre en compte l’originalité du sujet, la pertinence de l’angle choisi, l’engagement du journaliste dans son traitement et l’intérêt du sujet dans le contexte de l’actualité de la période considérée.

Le jury JRI présidé par Thierry Cabannes
Tous médias confondus

Le palmarès 2021 est à la hauteur des attentes, une « belle promotion, la qualité des reportages démontre la grande vitalité de la profession », a commenté Philippe Page, le conseiller spécial du président de la Fondation.
Cette année, pour ce concours dit du « renouveau », après l’année difficile de l’épidémie, la Fondation Varenne a voulu promouvoir tous les types de presse dont l’écrit, la photo, la radio et le web, en récompensant les journalistes aguerris et les jeunes qui débutent dans la profession.
Les prix seront remis début 2022 au siège de la Fondation à Paris, ils consacreront les lauréats 2021 mais aussi ceux de 2020 qui n’avaient pu être félicités de vive voix l’an passé.

Bernard Stéphan

***LE PALMARÈS 2021***
L’album photos

[Communiqué de Presse]

[retrouvez aussi]
L’album photo des jurys 2019

Les jurys 2018

L’album photos des Jurys 2018 (Cliquez ICI)