Les jeunes lauréats du concours de la jeune critique lyrique 201 (crédit photo Jean-Louis Beltran ©)
sur-titre Education aux médias

Les Jeunes aiment l’opéra et le font savoir

Publié le
(crédit photo Jean-Louis Beltran ©)

Qui a peur de l’opéra ? Certainement pas les jeunes spectateurs du Centre Lyrique d’Auvergne qui pour la troisième année consécutive participaient au concours de la jeune critique lyrique organisé en partenariat avec la Fondation Varenne et la Librairie Les Volcans à Clermont-Ferrand.

Découvrir l’opéra ! Univers pour un jeune public, oh ! combien intimidant avec ses rites, ses codes, son décorum impressionnant et sa magie sous les ors et les pourpres d’un authentique théâtre à l’italienne ! Ils en rêvaient, le Centre Lyrique d’Auvergne leur en ouvre toutes grandes les portes à l’Opéra de Clermont-Ferrand. Et la Fondation Varenne dans la droite ligne de sa philosophie qui demeure l’encouragement aux médias, soutient et récompense les « lyricomanes » en herbe qui ont pris leur plus belle plume pour consigner leurs émotions et leurs impressions à l’issu d’un spectacle.
Cette année, une cinquantaine de collégiens issus de quatre établissements de la région se sont lancés, sous la houlette de leurs enseignants et de Rachel Zatla médiatrice culturelle au Centre Lyrique, dans l’aventure du délicat exercice critique : les collèges Anatole-France à Gerzat et Teilhard-de-Chardin à Chamalières dans le Puy-de-Dôme, Lafayette à Brioude en Haute-Loire et Georges-Pompidou dans le Cantal. Trois ouvrages à l’affiche leur étaient proposés cette saison : « The Beggar’s Opera » de John Gay, « Madame Butterfly » de Puccini, et « Orphée et Eurydice » de Gluck.

Le théâtre lyrique vu par les jeunes pour rester jeune !

Nullement décontenancés par la nouveauté et la difficulté de l’épreuve, les candidats ont fait preuve de recul, d’esprit critique et d’imagination. A l’exemple des jeunes gerzatois qui ont carrément innové en se mettant dans la situation d’adolescent racontant à leur grand-mère, une première soirée à l’opéra ! Après tout, le théâtre lyrique n’est-il pas autre chose qu’une vieille dame qui a besoin d’un regard neuf  pour rester jeune ? Jeudi 13 juin à la Librairie Les Volcans d’Auvergne à Clermont, en présence de Philippe Page directeur de la Fondation Varenne et de Pierre Thirion-Vallet directeur du Centre Lyrique, la remise des prix aux lauréats venus lire leur travaux en témoignait éloquemment.

Félicitations aux 5 lauréats de l’édition 2018-2019

Ilhan Bozdemir (photo Centre Lyrique) – Collège Anatole France de Gerzat
Lily Carnazza et Capucine Vue – ex-aequo – Collège Lafayette de Brioude
Justine Pons – Collège Georges Pompidou de Murat
Prunelle Thuel-Bardel – Collège Teilhard-de-Chardin de Chamalières

Découvrez ICI les critiques des jeunes lauréats 2019