Les collégiens de Condat (Cantal) travaillent sur le portrait... à la manière d'Albert Monier
sur-titre Education aux médias

Albert Monier – A Condat, les collégiens travaillent le portrait

Publié le

Le travail entamé voici trois ans avec les jeunes du collège rural de Condat-en-Feniers dans le Cantal se poursuit avec énergie. Le thème développé en collaboration avec la direction de l’établissement et l’association « Les amis d’Albert Monier » permet d’aborder de nombreux aspects de la photo de reportage.

« A la manière d’Albert Monier », permet d’explorer différentes façons d’aborder ce genre photographique, en gardant en mémoire les tenants de la photo selon ce grand photographe cantalien : la recherche de l’humain et du témoignage, une façon originale de traiter un sujet, la patience, et l’exigence technique au service de l’image.
Malgré leur jeunesse et les impatiences liées à l’adolescence, les résultats obtenus depuis trois ans sont assez impressionnants. Les enfants qui ont participé à l’opération depuis le début, sont aujourd’hui en 4e et confirment leur intérêt pour la photo.
De même , les plus jeunes (6e et 5e) se montrent tout aussi valeureux et leur travail, comme les autres années sera montré au printemps dans le cadre d’une exposition en préparation. La session de cette année scolaire est quant à elle, consacrée au travail sur le portrait.

L’équipe enseignante, très impliquée sous la houlette de Laurence François-Bastide, responsable de l’établissement, est accompagnée depuis le début par deux bénévoles de la Fondation Varenne : Pascal Chareyron et Rémi Bouquet des Chaux.

[Lire aussi : À la manière Albert Monier avec les collégiens de Condat]